100 pieds sur terre

26 janvier 2018

Visiter Berlin en 3 ou 4 jours

Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui, je vais vous montrer quelques unes des nombreuses curiosités de la ville de Berlin.

La ville est très grande, il y a énormément de choses à voir. Cette liste est donc très loin d'être exhaustive, n'hésitez pas à partager avec nous vos propres incontournables !

 

Pour rappel, nous avons logé dans le très bel hôtel « Catalonia ». Pour les détails, rdv ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/20/35973696.html

 

A peine arrivés en ville, notre regard a été attiré vers la très haute tour de la télévision de Berlin qui se trouve en plein centre ville. C'est l'édifice le plus haut d'Allemagne. Elle porte le nom de « Fernsehturm » en Allemand. Actuellement, elle supporte des émetteurs FM et TV-TNT.

 

DSC_0321

Nous sommes ensuite allé jusqu'à la porte de Brandebourg. Je pense qu'il s'agit là de l'édifice le plus emblématique de la ville, c'est vraiment l'endroit à voir absolument. Bien qu'il ne reste plus qu'une petite partie de la porte, cet endroit est chargé d'histoire.

En effet, elle a su traverser toutes les périodes et a su résister à tout, même aux bombardements lors de la seconde guerre mondiale ! Elle a également fait partie intégrante du célèbre mur de Berlin.

 

DSC_0357

DSC_0367

DSC_0370

Non loin de la porte de Brandebourg se trouve « le mémorial de l'holocauste ». Il s'agit en fait d'une gigantesque œuvre d'art à ciel ouvert. Ce sont des milliers de blocs de pierre faisant penser à des pierres tombales de tailles différentes disposés sur une place de plus de 19 000m². Plus on avance entre les stèles et plus celles-ci deviennent grandes et hautes, ce qui vous donne une sensation d'oppression et de perdition. Cette œuvre a été créée par Peter Eisenman . Quand vous avez traversé le champs de stèles, vous arrivez devant un escalier qui vous conduira en sous-sol au centre d'informations sur l'holocauste. Cette visite est gratuite et est accessible de 10h à 19h ou 20h en été.

 

DSC_0376

DSC_0380

DSC_0388

Partout en ville, nous avons croisé d'énormes tuyaux roses qui passaient au dessus de nos têtes sans réellement savoir à quoi ceux-ci pouvaient servir. Il y en a vraiment partout en ville. Après une recherche sur notre ami internet, il semblerait que ces tuyaux servent à pomper l'eau du sol car des nappes phréatiques seraient très haute au niveau du sol. Du coups, quand on doit creuser, on trouve très vite de l'eau... C'est assez intrigant de les voir partout sans un mot ou un panneau d'explication.

 

DSC_0396

Nous sommes également passer devant le « Reichstag ». C'est à cet endroit que se réunissent les parlementaires Allemands. Nous y sommes allé en hiver, il pleuvait mais il y avait énormément de monde pour la visite ! Nous ne sommes pas entrés à l'intérieur car il faut s'inscrire à l'avance et nous ne le savions pas.

 

DSC_0738

Nous nous sommes ensuite dirigé vers le célèbre « Check Point Charlie » . A la base, il s'agissait d'un poste frontière entre le secteur Soviétique et Américain de Berlin lorsque l'Allemagne était divisée. Si vous êtes passionnés d'histoire, il faut passer par là. Il reste également des panneaux vous signalant que vous quittez ou entrez en territoire Américain. C'est vraiment le symbole de la guerre froide. Si vous y allez en pleine journée, vous verrez des militaires qui gardent symboliquement les lieux.

DSC_0413

DSC_0416

DSC_0423

Tout près de là, vous trouverez un petit musée mémorial « Check Point Charlie » en entrée libre vous expliquant tous les détails.

Cet endroit est un incontournable, si vous voulez faire des photos sans trop de monde, allez-y le matin.

 

Juste après, nous nous sommes dirigé vers l'ancien quartier général de la Gestapo et des SS qui a été transformé en musée « topographie de la terreur » . L'exposition commence à l'extérieur, dès que vous entrez dans l'enceinte. Votre parcours est juché de panneaux explicatifs et de nombreuses photos illustrent le tout. C'est à cet endroit précis que « la solution finale » a été planifiée. Cette idée donne assez froid dans le dos mais je pense qu'il est important de faire ce genre de visite pour se rendre compte.

 

DSC_0448

DSC_0482

DSC_0489

DSC_0493

DSC_0502

Sur le côté de ce musée, vous pourrez voir une petite partie du mur de Berlin. De nombreux morceaux sont encore présent dans de nombreux coins de la ville.

 

D'ailleurs, il reste dans la ville un morceau du fameux mur de Berlin qui fait un peu moins d'un km et demi. Ce vestige, qui est le plus célèbre du mur s'appelle « East Side Gallery ». Si vous passez par là, vous pourrez admirer le travail de nombreux artistes qui se sont approprié une partie du mur sur le thème de la paix et de la liberté.

 

6331802263_77e69135dd_b

DSC_0705

DSC_0717

En parlant d'artiste, en vous promenant, laissez vos yeux vagabonder et admirer ça et là, tous les tags et autres graffitis, certains sont vraiment remarquables !

 

DSC_0476

DSC_0543

DSC_0551

DSC_0552

Nous avons également pris le temps de visiter le « musé juifs de Berlin » . Vous serez d'abord frappé par l'architecture du bâtiment qui ressemble à un éclair, qui montre le côté sinueux et difficile de la condition juive dans l'histoire.

Ce musée permet d'explorer 2000 ans d'histoire partagé en 14 sections différentes. Cette visite nous a pris plusieurs heures avec un audio guide et un plan très bien expliqué. Certaines parties étaient un peu longues pour nous mais ce musée est vraiment une mine d'or pour les passionnés d'histoire juive. La partie sur la seconde guerre mondiale est merveilleusement bien détaillée.

 

DSC_0540

Nous sommes tombés par hasard, sur le « mémorial aux Roms et aux Sintis assassinés » . Plusieurs panneaux vous expliquent le sort des Roms et Sintis pendant le nazisme et derrière ces panneaux se trouvent un plan d'eau avec un triangle en son centre. Si vous vous approchez, vous pourrez lire des messages sur les bords du plan d'eau.

 

DSC_0741

Nous nous sommes également rendu à l'endroit où était situé le « bunker du Furher » . Aujourd'hui, il ne reste qu'un parking et un panneau explicatif. Inutile donc de faire un détour si ce n'est pour voir l'endroit où cela se passait... Il ne reste rien de concret à voir.

 

DSC_0754

Nous avons flâner sur la célèbre « Bebel Platz » . C'est une des plus belles places de la ville mais elle est surtout connue pour avoir été le lieux du premier autodafé nazi en 1933. C'est ici que les nazis on brûlé plus de 20 000 livres jugés interdits par le régime.

En mémoire de cet événement, vous pourrez voir sur cette place une bibliothèque engloutie ou « Versunkene Bibliotek » en Allemand. Il s'agit d'une grande vitre transparente dans le sol vous permettant de voir une bibliothèque dont les étagères sont complètement vides.

 

DSC_0765

DSC_0767

DSC_0770

Un autre moment fort de ce citytrip est la visite du camp de concentration de Sachsenhausen dont je vous parlerai dans un prochain article.

 

Si vous êtes allés à Berlin et que vous avez d'autres super endroits à visiter, si vous voulez tout simplement partager votre expérience, n'hésitez pas !


27 décembre 2017

Test de l' « Atrium Fashion Hotel »

Lors de notre séjour à Budapest, nous avons logé à l'hôtel « Atrium ».

 

atrium facade

L'adresse de l'hôtel est : Csokonai utca 14, 1081 Budapest,

 

L'hôtel est presque neuf et très moderne. En plus, il est idéalement situé à moins de 3 minutes de marche d'une station de métro et de tram. Les lignes 4 et 6 fonctionnent sans interruption!).

 

Comme dans beaucoup de grande ville, le quartier n'est pas extrêmement joli mais l'hôtel et sa façade toute blanche est tout à fait charmant.

 

Une fois entré à l'intérieur, vous trouverez un décor très moderne et super agréable, on se sent à l'aise tout de suite ! C'est vraiment très lumineux.

 

DSC_0197

Le personnel est vraiment serviable. Nous sommes arrivés plus tôt que prévu mais nous avons tout de même pu nous installer directement. Le monsieur qui nous a accueilli faisait également beaucoup d'effort pour essayer de communiquer en Français mais majoritairement en Anglais.

 

atrium 1

En ce qui concerne la chambre, celle-ci était un peu petite mais tout à fait charmante. Il n'y a strictement rien à redire sur la propreté des lieux, vraiment, c'était parfait !

 

atrium

La salle de douche était vraiment spacieuse et elle aussi, vraiment très propre et bien entretenue.

 

Les chambres sont équipées du WIFI et de la climatisation.

 

Le petit déjeuner est servi sous forme de buffet chaud et froid et le personnel est très présent pour vérifier que vous ne manquez de rien. Par ailleurs, je ne sais pas si c'est comme ça tout le temps, mais nous avons reçu un petit cadeau chaque matin (verre à l’effigie de Budapest, petit magnet,...) .

 

DSC_0201

DSC_0202

Comme dans pas mal de capitale, du champagne vous est proposé avec le petit déjeuner.

 

Le dernier jour de votre séjour, en cas de besoin, vous pouvez laisser vos bagages dans une petite pièce prévue à cet effet dans l'hôtel. Ceci nous a bien aidé, nous prenions l'avion le soir alors ceci nous a évité de traîner nos valises aux quatre coins de la ville le dernier jour.

 

En terme de budget, en hiver, il vous faudra compter pour 2 personnes +/-50€/ nuit petit déjeuner compris. Cet hôtel est donc plutôt abordable ! Vous en avez vraiment pour votre argent !

 

Si vous êtes allés dans cet hôtel ou si vous en avez d'autres à conseiller, n'hésitez pas!

20 décembre 2017

Test de l'hôtel Catalonia**** (Mitte) de Berlin .

Pendant notre citytrip à Berlin, nous avons logé 3 nuits dans ce très bel hôtel 4 étoiles.

Il est très légèrement excentré mais il se situe juste à côté de la station de métro « Heinrich-Heine-Srass ».

 

DSC_0348

 

 

Arrivés devant le bâtiment, la façade semble quelconque avant de nous rendre compte qu'il ne s'agit que d'une entrée sur une jolie cours intérieure.

 DSC_0354

Une fois dans la cours, on retrouve un cadre super agréable et très bien entretenu.

L'hôtel est décoré dans un style industriel et urbain. On aime ou on déteste.

En ce qui nous concerne, on a adoré !

DSC_0729

L’accueil dans cet hôtel a été irréprochable, le personnel est vraiment sympa et super serviable. Plusieurs membres du personnel parlent Français.

 

DSC_0730

Arrivés dans la chambre, nous avons été surpris par sa grandeur ! Comparée aux chambres de Rome, celle-ci est gigantesque ! La literie est vraiment super confortable et la décoration est sobre mais accueillante, on s'est senti à l'aise tout de suite !

 

DSC_0342

La salle de bain est grande également et très propre. D'élégants produits de toilette vous sont offerts.

Le seul petit bémol de cette salle de bain est peut être sa douche avec son sol incliné.

C'est sans doute nous le souci, mais malgré le rideau de douche, nous avons plusieurs fois mis de l'eau un peu partout sur le sol de la salle de bain...

DSC_0344

DSC_0346

Le déjeuner est sous forme de buffet et c'est certainement un des meilleurs petits déjeuner que nous avons eu en voyage ! Entre le buffet froid, le buffet chaud ou encore les jus de fruits frais, nous ne savions plus où donner de la tête ! Tout ce que nous avons goûté était délicieux !

DSC_0732

DSC_0733

Il est assez rare de trouver un petit déjeuner aussi varié ! Vous y trouverez le classique mais aussi l'original ! Rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche.

DSC_0734

DSC_0735

DSC_0736

Nous avons également testé le restaurant un soir. Le service était un tout petit peu lent après une longue journée à courir aux 4 coins de la ville mais la nourriture était délicieuse et le prix plutôt abordable pour un restaurant d'hôtel, alors on pardonne volontiers.

L'hôtel propose 6 vélos en location pour découvrir la ville. Berlin étant une ville plutôt « plate » je pense que ça peut être sympa les jours de soleil.

 

Le budget (pour 2 personnes) pour une nuit dans cet hôtel avec le petit déjeuner est de +/-70€ en cette saison et +/- 120€ en pleine saison.

Cet hôtel n'est certes pas le moins cher du marché mais pour un hôtel 4 étoiles, je pense que c'est tout à fait honnête.

 

L'adresse de l'hôtel est : Köpenicker Strasse 80-82. 10179 Berlin-Mitte

 

Si vous êtes allés dans cet hôtel ou si vous en avez d'autres à conseiller, n'hésitez pas!

12 décembre 2017

Visiter Rome en 3 ou 4 jours.

Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui, je vais vous parler de notre voyage dans la ville merveilleuse qu'est Rome !

DSC_0018

Coutumiers des voyages d'hiver, ce citytrip n'a pas fait exception car nous sommes partis en plein mois de février.

En choisissant ces dates en hors saison, nous avons d'abord bénéficié d'un prix super intéressant pour l'avion et pour l'hôtel. Le vol opéré par Ryanair + les trois nuits d'hôtel (petit déjeuner compris) nous a coûté seulement 358€ pour 2 ! Je ne pense pas que nous puissions trouver beaucoup mieux, à part peut être en auberge de jeunesse en choisissant de loger en dortoir.

 

Nous avons passé 4 journées complètes sur place car notre avion est arrivé à Rome vers 9h du matin et nous sommes reparti à 20h.

 

Pour savoir comment vous rentre de l'aéroport au centre ville, c'est ici que ça se passe : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/09/35942753.html

DSC_0016

 

A peine arrivés à l'aéroport, le ton est clairement donné. Des dizaines de militaires armés de mitraillettes et le doigt sur la gâchette arpentaient l'aéroport ainsi que des chiens pisteurs. Arrivé à la gare « Termini », l'ambiance est exactement la même. Ceci dit, nous sommes arrivés dans un contexte où les mesures anti terrorisme étaient très renforcées, nous ne savons donc pas s'il en est de même tout le temps.

 

La présence policière et militaires étaient partout, jusque dans les toutes petites rues peu fréquentées. Les jours étant plutôt courts à cette période de l'année et l'obscurité tombant vite, nous nous sommes vraiment senti en sécurité partout sans doute grâce à cette présence.

 

Nous avons séjourné à l'hôtel « Osimar ».

 

porte osimar

Pour en savoir plus sur cet hôtel, cliquez ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/12/35950675.html

 

Si vous voulez savoir où manger sans vous ruiner, je vous propose de cliquer ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/12/35950968.html

 

Que faire, que voir à Rome ?

 

La ville est assez grande et où que vous posiez votre regard, vous trouverez quelque chose d'intéressant à voir ou à visiter.

 

Je vais donc vous présenter quelques unes des curiosités, en vous précisant bien que ma liste n'est pas exhaustive. Je pense que plusieurs mois à Rome ne seraient pas suffisant pour en connaître tous les recoins.

 

Nous avons commencé par visiter le Palatin :

 

DSC_0036

DSC_0042

Le ticket d'entrée était de 11€ et comprenait également l'entrée au Colisée. Le billet pour le Colisée a été utilisé le lendemain sans problème parce que ce billet combiné est valable 2 jours.

 

Nous avons payé un tout petit supplément afin d'avoir un audio guide, et vu la quantité d'informations tant au Palatin qu'au Colisée, ça vaut clairement la peine !

 

Munissez-vous de bonnes chaussures de marche, parce que franchement, c'est très grand et les sentiers sont un peu difficiles. La visite est extrêmement intéressante mais attendez vous à avoir mal aux pieds à la sortie.

 

DSC_0074

DSC_0079

DSC_0104

Attendez-vous à avoir mal au pied tout court car à Rome, entre les pavés et les chaussées Romaines, on se muscle clairement les jambes !

 

Je ne sais pas si c'est du à la menace terroriste lors de notre séjour ou s'il en est de même tous les jours mais nous avons du montrer le contenu de nos sac et nos vestes ont été passé au détecteurs de métaux.

 

Le Colisée :

 

DSC_0006

Nous l'avons visité tôt le matin pour éviter la masse de touristes. Pour obtenir de bonnes photos, je pense que c'est la seule solution. L'audio guide vous apprendra énormément et je pense qu'il est clairement nécessaire car il y a peu de panneaux et d'explications dans le Colisée.

Sans l'audio guide ou un guide touristique spécialisé, vous visiterez un monument majestueux mais sans explication et ce serait vraiment dommage.

 

DSC_0105

DSC_0145

Nous sommes également allé visiter les thermes de Caralla :

 

DSC_0151

L'adresse exacte est :Viale delle Terme di Caracalla, 52

 

Les anciens thermes se trouvent au pied de la colline de l'Aventin. Pour y accéder facilement, descendez à l'arrêt « Circo Massimo ». Il s'agit évidemment de ruine mais celles-ci sont nombreuses et vous donnerons une excellente idée de la beauté et de la richesse de cet établissement pendant la période Romaine. Ces ruines sont les mieux conservées de l'empire romain et permettent de bien se représenter les différentes zones des thermes.

On estime que ces thermes pouvaient accueillir plus de 1500 personnes !

 

Le prix de la visite coûte +/- 6€ et vous avez la possibilité de prendre un audio guide pour 5€ en plus.

DSC_0178

DSC_0185

DSC_0197

 

 

Non loin de là, prenez le temps de regarder les maigres vestiges du « Circo Massimo » :

 

 

DSC_0460

En nous promenant, nous nous sommes également arrêté à la « Bocca della Verità » :

DSC_0202

 

Il s'agit d'un bas relief appelé en Français « la bouche de la vérité » située sous le porche de la merveilleuse église « Santa Maria in Cosmedin ».

L'accès est gratuit mais une urne est à votre disposition (montant libre) si vous souhaitez mettre la main dans la bouche et vous prendre en photo.

 

Selon la légende, la bouche du visage de ce bas relief se fermerait si une personne y mettait la main et racontait un mensonge. La population y croyait tellement à une époque qu'elle fut utilisée comme une sorte de détecteur de mensonge.

Ceux qui étaient accusés d'avoir commis un parjure ou d’adultère étaient amenés ici. Ils devaient jurer sous serment, puis mettre la main dans la bouche.

 

Nous sommes également passé par « Largo di Torre Argentina » :

 

DSC_0222

DSC_0223

 

Il s'agit d'une grande place rectangulaire sur la Corso Vittorio Emanuele dans laquelle vous pouvez voir de nombreux vestiges du passé. De nombreuses ruines sont encore tout à fait visibles.

C'est à cet endroit que Jules César aurait été assassiné ! Une petite dalle blanche montre l'endroit exacte mais je pense que peu de touristes sont au courant car ceux qui s'arrêtent ici sont assez peu nombreux.

Aujourd'hui, cet endroit est entièrement consacré aux chats errants ! Cet endroit est en effet devenu un refuge pour chats et de ce fait, vous pourrez les voir dorer leur pelage au soleil ou se prélasser dans les ruines !

 

Un autre lieu incontournable : La fontaine de Trévi !

 

DSC_0315

DSC_0317

Étant donné que nous étions en dehors de la grosse saison touristique, nous avons eu la chance de pouvoir aller près de la fontaine sans être trop bousculé ou avoir des dizaines d'inconnus sur nos photos de vacance, et ça franchement, c'est appréciable !

Par contre, vous devrez tout de même slalomer entre les petits vendeurs à la sauvette et vous devrez refuser au moins 20 perches à selfies avant d'être enfin juste devant la fontaine.

Attention aussi à ces petits vendeurs qui vous proposent de vous prendre en photo devant la fontaine et qui vous réclament une somme folle pour la photo.

 

Cette fontaine est vraiment merveilleuse, avec une blancheur incroyable. J'ai été émerveillée par sa beauté !

 

C'est tout de même assez impressionnant de voir autant de monde jeter de l'argent dans la fontaine ! Une pièce pour un vœu et une seconde pour revenir à Rome. Et je l'avoue, je me suis laissée aller à cette tradition.

 

N'oubliez pas de passer voir le Panthéon :

 

DSC_0325

Nous y sommes allé 2x, tout simplement parce que la première fois, nous n'avons pas pu entrer parce qu'une messe s'y déroulait. Nous ne nous étions pas renseigné au préalable et nous ne savions pas que des cérémonies y étaient encore célébrées. Ne vous faites pas avoir comme nous .

 

Quand nous avons pu avoir accès à l'intérieur, nous avons été impressionnés par la gigantesque coupole percée en son sommet d'un oculus. Cette ouverture est la seule source de lumière de l'édifice et c'est cette coupole qui aurait inspiré Michel Ange pour celle de la basilique Saint Pierre.

 

L'entrée est totalement gratuite.

 

DSC_0453

A l'extérieur du Panthéon, vous aurez l'occasion de croiser une multitude d'artistes en tout genre. Laissez vous entraîner par un petit air de musique, c'est vraiment agréable.

 

Prenez le temps de boire un café juste en face des colonnes du temple d'Hadrien :

 

DSC_0323

Non seulement, le café est délicieux mais vous aurez en plus tout le loisir d'admirer les 11 colonnes corinthiennes de 15 m de hauteur qui ont survécus au temps qui passe.

 

La piaza del popolo : Si vous êtes un peu cinéphiles et que vous avez vu « anges et démons », sachez qu'une partie des scènes ont été tournées ici !

DSC_0279

DSC_0282

DSC_0284

DSC_0289

DSC_0291

J'ai aimé aussi la « piazza navona » et sa très jolie fontaine que j'ai pris du plaisir à prendre en photo !

 

DSC_0341

DSC_0343

DSC_0348

DSC_0352

Nous sommes également allés sur la « piazza di Spagna » pour y voir les fameuses marches mais malheureusement, cette place était en travaux.

En voilà une bonne raison de retourner à Rome !

 

J'espère que cet article vous aidera a préparer votre propre voyage ou vous rappellera de bons souvenirs !

 

Si vous y êtes allés et que vous avez des bons plans à partager ou si tout simplement, vous avez des questions, n'hésitez surtout pas !

Où manger typique et pas cher à Rome?

A Rome comme dans les autres capitales, les restaurants ne manquent pas et il est bien difficile de choisir !

 

Tout d'abord et comme d'habitude, je vous conseille d'éviter vraiment les restaurants où un serveur est posté à l'entrée et essaye d'attirer la clientèle en les appelants. Ce genre d'établissements est en général très décevant, très cher et de vrais attrape-touristes.

 

Essayez donc de vous éloigner des attractions les plus touristiques et n'hésitez pas à vous promener dans les petites rues. Essayer également de repérer où vont les locaux, c'est souvent un gage de qualité et de prix plus juste.

 

Il existe tout d'abord un moyen de manger pour pas cher à Rome en cherchant les « APERITIVO » :

 

Aperitivo

L'aperitivo, c'est tout un art en Italie. Chez nous, l'apéritif, c'est une ou des boissons accompagnés de chips, de toasts, de cacahuètes. En Italie, le concept est poussé bien plus loin.

 

Si vous vous rendez dans un bar ou un restaurant dans les alentours de 19h, vous verrez les serveurs s'affairer à installer des buffets , des petits plats un peu partout.

Le principe est assez simple. En général, vous payez pour un cocktail et ceci vous donne le droit d'accéder à un buffet, soit servi à table ou debout.

 

Évidemment, vous pouvez manger tout ce que vous voulez mais essayez tout de même de ne pas vous transformer en touristes gloutons, prenez votre temps:)

 

Nous n'avons pas testé l' Aperitivo, n'hésitez pas à partager votre expérience avec nous !

 

A savoir : les Italiens mangent assez tard le soir. Si vous passez devant un restaurant et qu'il a bondé à 18h ou 19h, dans la majorité des cas, il s'agit d'une clientèle de touriste. Les Romains n'arrivent pas avant au moins 20h.

 

D'ailleurs, ne sachant pas ceci, nous avons hésité à rentrer dans le premier restaurant dont je vais vous parler :

 

Le « Rosso Toziano » :

 

rosso

Ce resto se situe assez près de notre hôtel, c'est pour cette simple raison que nous l'avons testé et très franchement, nous n'avons pas été déçus et nous y sommes retourné un second soir !

 

Le patron a vu notre hésitation à rentrer car le restaurant était vide et il nous a accueillis en nous disant tout simplement : «  Si ce n'est pas bon, vous ne payez pas » !

 

Service vraiment très sympathique et le repas était vraiment délicieux ! Pour une entrée, un apéritif, un plat, de l'eau et du vin, nous avons payé +/- 40€ pour nous deux, très honnête donc !

 

Nous sommes allés payer au comptoir et les 2x, le patron nous a offert un digestif « pour se mettre en jambe pour retourner » selon ses propres mots.

 

Quand nous avons quitté le restaurant vers 21h15, celui-ci était bondé alors que nous étions les 1ers clients vers 19h45 !

 

L'adresse du restaurant est : Via Rodolfo Lanciani

 

rosso1

 

Entre notre hôtel et la station de métro « Bologna », se trouve également le « Momart Café » :

 

momart1

Alors ici, nous avions lu beaucoup d'avis très positif sur l'endroit, on y est donc allé les yeux fermés.

 

L’accueil a vraiment été super. Quand le serveur s'est rendu compte que nous étions francophone, il a même appelé un collègue qui parlait Français afin qu'il prenne notre table en charge ! Vraiment chouette !

 

Comme il faisait très doux, nous avons mangé sur la terrasse (vitrée et chauffée tout de même) .

 

Nous avons opté pour de la pizza. Une « blanche » 4 fromages pour moi et une « rouge » pour Nicholas qui a fait aussi dans la simplicité .

 

Nous étions contents de goûter notre 1ère pizza Italienne mais je dois avouer que nous avons été assez déçus de celle-ci.... Notre dessert en revanche était très bon.

 

momart

Le prix était quant à lui acceptable pour Rome.

 

Pour résumer, cet endroit n'est pas mauvais, vraiment le service est parfait mais ce n'est pas ici que vous mangerez les meilleures pizzas du monde !

 

Peut être que nous avons fais un mauvais choix et que le reste de la carte est topissime...

 

Par contre, il parait que ce restaurant est extra pour les « APERITIVO » ! Compter +/- 11€ pour un cocktail au choix et puis servez vous ! Vous pourrez tout goûter ! Si vous voulez un autre verre, vous ajouterez 6€ à la note.

 

Attention que pour l' « APERITIVO », il faut arriver avant 19h30, sinon vous ferez la file !

 

Si vous y êtes allé, dites le nous !

 

Le restaurant que nous avons vraiment adoré : le « Il PORTICO » :

 

il portico

Situé dans le quartier juif, ce restaurant nous a vraiment enchanté !

 

Nous avons mangé en terrasse, pour un mois de février, nous avions tout de même 20°c !

 

L’accueil est vraiment super ! Nous avions nos valises et le serveur nous a gentiment proposé de les mettre à l’intérieur pour être à l'aise en mangeant !

 

J'ai choisi une brushetta à la tomate pour l'entrée, et des carbonaras pour le plat, un délice !

Nicholas a adoré ses gnocchis 4 fromages. Un contrat bien rempli !

Nous y retournerons avec plaisir si nous retournons à Rome !

 

L'adresse : Via del Portico d'Ottavaia 1E

 

 

il portico1

 

J'aimerais aussi vous parler d'un petit glacier que nous avons apprécié : La «  Gelateria Tartufo » :

 

Ce glacier est assez proche de la Torre Argentina et propose une multitude de parfums et de saveur.

 

Vu qu'il faisait 20°c en plein mois de février, nous ne nous sommes pas privé de manger de la glace et celle-ci reste dans nos préférées.

 

L'adresse : Corso Vittorio Emanuele II, 69

 

L'enseigne ne paye pas de mine, mais la glace est super bonne !

 

Si vous avez d'autres endroits à partagez, n’hésitez pas à nous en faire part !


Test de l'hôtel « OSIMAR*** » à Rome

Lors de notre city trip à Rome, nous avons séjourné pendant 3 nuits à l'hôtel « Osimar ».

Cet hôtel est un peu éloigné du centre ville mais est très facilement accessible.

porte osimar

L'adresse de l'hôtel est : Via Felice Grossi Gondi 87 

Si vous vous déplacer à pied, compter entre 10 et 15 minutes du centre-ville.

Compter +/- 5min de marche entre la station de métro « Bologna » sinon, vous pouvez prendre le bus qui s'arrête à +/- 500m de l'hôtel.

L'hôtel « OSIMAR » est un hôtel 3 étoiles. Ceci dit, le nombre d'étoile n'est pas décerné selon les mêmes critères en Italie qu'en Belgique ou en France.

 

Avant notre départ, nous avons consulté « tripadvisor » qui décerne tout de même 4/5 à cet établissement. Nous supposons donc qu'il est un bon choix pour Rome.

 

L'hôtel n'est pas catastrophique, loin de là mais comme partout à Rome, les chambres sont petites.

Vous trouverez aussi beaucoup de moquette dans les chambres...

 

Notre chambre était situées au 2eme étage et surprise à notre arrivée, il n'y a pas d’ascenseur dans l'hôtel.

chambre osimar

 

 

Par contre, le personnel est extrêmement sympathique et nous avons été escorté jusqu'à notre chambre. Le monsieur de l’accueil a même porté ma valise !

 

Une petite carte de la ville nous a été remise ainsi qu'un feuillet sur lequel était noté plusieurs restaurants qui pratiquent les livraisons si nous voulions manger dans notre chambre.

 

Notre chambre était propre mais il y faisait très chaud, étrange pour cette saison de devoir ouvrir les fenêtres.

 

Autre chose étrange, nous entendions régulièrement quelqu'un faire le ménage dans les couloirs mais dès que nous sortions, il n'y avait plus personne car le personnel s'engouffrait dans un petit placard jusqu'à ce que nous soyons parti...

 

Le vrai point faible de cet hôtel est sans conteste le petit déjeuner !

dejeuner osimar

 

J'ai mangé du pain grillé avec un peu de jambon ou de fromage chaque matin parce que les viennoiseries étaient vraiment mauvaises. Elles baignaient toutes très clairement dans l'huile ou étaient enrobées de sucre ou de fondant.

Le déjeuner était présenté sous forme de buffet mais n'était pas très varié. Les jus de fruits étaient plutôt des sirops mélangés avec de l'eau et le café n'était pas non plus extraordinaire.

 

Mais, soyons honnête, pour le prix, il ne fallait pas s'attendre à un déjeuner d'excellente qualité.

 

Si vous n'êtes pas trop difficile ou que vous pouvez vous contenter de pain, de jambon/fromage ou de céréales, alors tout ira bien.

 

En gros, cet hôtel est vraiment économique mais vous en aurez pour votre argent, rien de plus.

Pour ma part, cela me convient très bien car Rome est une ville tellement belle et tellement riche en visites et curiosités que le temps passé à l'hôtel est extrêmement court. Du coups, inutile de séjourner dans un hôtel extraordinaire.

 

Gardez votre argent pour découvrir la ville.

 

Vous êtes allés dans cet hôtel ou vous en avez d'autres à recommander ? N'hésitez pas !

09 décembre 2017

Comment se rendre de l'aéroport de Rome au centre ville?

Il y a 2 aéroports pour la ville de Rome. L'aéroport Ciampino et l'aéroport Fiumicino.

 DSC_0317

Pour notre part, nous avons atterri à l'aéroport Ciampino alors je vous parlerai de ce dernier. Visiblement, c'est l'aéroport le moins fréquenté des deux. Nous avions pris un vol via la compagnie Ryanair à partir de Charleroi.

Le vol était plutôt court puisqu'il durait moins de deux heures.

 

L'aéroport est vraiment petit, il ne vous faudra pas longtemps pour atteindre la sortie.

 

Pour rejoindre le centre ville, plusieurs options s'offrent à vous :

 

Vous pouvez choisir de faire le trajet en taxi. En effet, ils sont nombreux à attendre directement devant l'aéroport et vous devrez compter un budget de +/-50€ pour rejoindre le centre ville.

Comme partout, veillez bien à ce que le compteur du taxi soit opérationnel avant de monter si celui ci ne vous propose pas un forfait fixe pour la course.

Cette option est certainement la plus onéreuse mais aussi la plus simple.

 

Il est possible de faire le trajet en prenant d'abord un bus et puis ensuite le métro.

Il s'agit du moyen le plus rapide et le plus économique car cela vous coûtera moins de 3€ et le trajet dure maximum 30 minutes.

Vous devez donc prendre le bus « COTRAL » qui passe toutes les 20 min +/- pour rejoindre la station de métro « ANAGNINA » et de là, vous devez prendre le métro A jusque dans le centre.

Soyez tout de même vigilant car le métro ferme à minuit, si vous arrivez de nuit vous devrez choisir un autre moyen de locomotion.

 

Et enfin, l'option que nous avons choisi est en navette .

bus

Le trajet dure +/- 40minutes. Nous avons choisi la société «  SITBusShuttle » tout simplement parce que les avis de voyageurs que nous avons lu sur le net étaient corrects mais vous pouvez aussi prendre la navette « Terravision ».

Vous pouvez acheter vos billets au guichet dans le hall de l'aéroport ou même directement auprès du personnel de la navette. Vous pouvez aussi réserver votre place via internet.

Le billet ne coûte que 4€ par trajet, vous pouvez prendre l'allée-retour directement et les horaires vous seront donnés en même temps.

Attention tout de même qu'une fois le nombre maximum de passagers atteint, le bus démarre et vous devez attendre le suivant et ce, que vous ayez réservé votre place ou non. Le premier arrivé est le premier servi alors pour le retour, faites attention d'être bien à l'avance afin de ne pas vous retrouver coincé.

 

Je suppose que les moyens de locomotion sont identiques pour le deuxième aéroport.

 

Vous avez des questions ou une expérience à partager, n'hésitez pas !!!!

 

Posté par Jennmah à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

07 décembre 2017

Visiter Prague en 3 jours.

Je voulais depuis très longtemps visiter Prague et ce souhait à été réalisé par mon amoureux au mois de septembre.

 

DSC_0041

Nous sommes arrivé à l'aéroport dans les alentours de midi via un vol Charleroi - Prague opéré par Ryanair et nous avons rejoint le centre ville très facilement en bus pui en métro, comme je vous l'explique en détail ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/03/35923059.html

 

DSC_0017

Notre première impression à notre arrivée dans une ambiance tout à fait ensoleillée nous ravi dès la première seconde, il fait beau, nous trouvons notre chemin sans aucune difficulté, que demander de plus ?!

 

Avant de nous rendre à l'hôtel, nous commençons par nous mettre en recherche d'un endroit où dîner et nous tombons sur le restaurant « Lokál » . Nous sommes chargé avec nos sacs et valises mais la serveuse, très sympathique nous conduit à une table qui possède des banquettes pour que nous puissions poser nos affaires sans problème. Ce premier repas a vraiment été une réussite. Décidément, dès le départ, la République Tchèque nous parait de bonne augure !

Pour découvrir des endroits sympa pour manger et boire, je vous en avais parlé ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/04/35926838.html

Après ça, nous filons dans le métro en direction de notre hôtel. Celui-ci est juste en face d'une station de métro. Très belle surprise en arrivant de constater que nous avons été surclassé.

 

DSC_0025

L'hôtel est magnifique, nous nous sentons déjà chez nous !

 

Si vous voulez relire notre expérience dans le magnifique hôtel Klarov, c'est ici que ça se passe : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/03/35922887.html

 

Si nous retournons un jour à Prague, nous pourrions retourner dans cet endroit les yeux fermés !

 

En plus de ce sur classement, l'hôtel nous a également offert une visite de Prague en bateau , une expérience très agréable à faire et qui vous permettra de voir énormément de choses en peu de temps tout en profitant des explications du batelier. C'était très calme et nous avons beaucoup aimé faire cette visite au soleil couchant, les couleurs étaient magnifiques.

 

DSC_0096 - Copie

DSC_0116 - Copie

DSC_0119 - Copie

DSC_0490 - Copie

 

Le premier incontournable de la ville est évidement le très célèbre pont Charles.

 

DSC_0123

 

DSC_0124

 

DSC_0153

 

DSC_0163

 

Nous l'avons traversé un nombre incalculable de fois lors de notre séjour. Si vous voulez faire de jolies photos, je vous conseille d'y aller assez tôt le matin, sinon, celui-ci est complètement envahi par les piétons.

La vue de ce pont est tout simplement magnifique. Vous pourrez aussi voir de nombreux artistes installés sur ce pont. Entre caricaturiste, dessin de la ville, musicien ou fabricant de bijoux, vous aurez l'occasion de flâner un moment sur ce pont.

Nous avons aussi rencontré des dizaines d'asiatiques en robe et costume de mariés, ainsi qu'un chinois qui tournait un clip vidéo! Apparemment, ce pont est très prisé dans le monde entier.

Le pont Charles relie la vieille ville au quartier de Mala Strana et était le seul pont jusqu'au 19eme siècle. Il faut savoir que sa construction à pris près de 50 ans !

A l'origine, plusieurs statues ont été placé sur le pont, notamment un crucifix, une piéta, un saint Venceslas, d’une statue du martyr catholique Saint Jean Népomucène jeté dans le fleuve par le roi.D'autres statues ont été ajoutées en fil du temps.

Vous ne pourrez pas manquer ce pont tant il est incontournable !

 

DSC_0103

DSC_0111

DSC_0115

 

 

Un autre endroit que nous voulions absolument voir (enfin, surtout moi) , c'est le mur Lennon :

DSC_0074

Quand l'ex chanteur des Beatles a été assassiné en 1980, quelqu'un est venu dessiner son visage sur le mur d'une petit place de Prague pour lui rendre hommage.

La police n'aurait pas apprécié cet hommage et l'aurait fait éffacer sur le champs. Le visage de Lennon est repeint systématiquement et cette petite bataille entre la police et le graffeur anonyme aurait duré jusqu'à la fin du communisme où le graffiti est resté là pour de bon.

Lennon représentait pour le communisme la subversion et chose encore plus grave, il prônait la fin de la propriété et du pouvoir, il n'y avait donc à cette époque aucune possibilité que ce graffiti soit apprécié par le régime...

Aujourd'hui, les touristes affluent en masse devant ce petit mur dont le graffiti de départ s'est maintenant agrandi sur +/-15m de long pour s'y faire prendre en photo.

DSC_0073

DSC_0087

Le mur est ultra coloré et vous pouvez y lire dans tous les recoins des messages de paix, d'amour, de révolution ou encore des paroles de chansons.

La plupart de ces messages sont naïfs mais tellement optimistes que ça vous donnera un peu de foi en l'humanité.

C'est une petite chose à voir en passant, mais j'ai apprécié.

 

 

Si vous en avez le temps et que cela vous intéresse, vous pouvez visiter le très beau château de Prague :

DSC_0041

 

Nous avions la vue de notre chambre mais je dois dire qu'au vu du planning super chargé que j'avais préparé, nous n'y sommes pas allés.

Ceci dit, le château reste pour beaucoup de monde un lieux incontournable, je vous invite donc à cliquer ici pour les renseignements pratiques : http://www.prague.eu/fr/objet/lieux/31/chateau-de-prague-prazsky-hrad?back=1



Nous avons aussi apprécié le côté romantique du petit pont orné de cadenas sous le pont Charles :

DSC_0061

DSC_0066

Apparemment appelé le « pont de l'amour », il enjambe la petite rivière Čertovka près du moulin du grand Prieur ( Velkopřevorský) .

Comme dans la plupart des capitales, les amoureux viennent ici accrocher leur cadenas, avec noté dessus des dates, des petites attentions afin de « sceller » leur amour.

D'après la légende, si vous fermez votre cadenas et jetez la clef à l'eau, vous aurez la chance de connaître un amour et un bonheur éternel !

Faites comme vous voulez mais on ne sait jamais !

 

A voir absolument également : L'horloge astronomique :

 

 

 

DSC_0200

 

DSC_0203

 

La foule s’agglutine devant elle toutes les heures car celle-ci s'anime tout à coup avec le défilé de plusieurs figurines.

Cette horloge est vieille de plus de 600 ans et vous pouvez vérifier, elle n'avance ni ne recule d'une seconde !

Quand le moment est venu, vous pouvez voir défiler dans la fenêtre centrale les 12 apôtres pendant que la mort agite son sablier. L'avare secoue sa bourse et vous pouvez également voir un personnage bouger un miroir. Un des personnage refuse pour sa part de suivre la mort.

En plus de l'heure, cette horloge indique également la position du soleil, celle de la lune et la position des planètes !

Il faut tout de même savoir que les personnages ont du être reconstruits après la guerre 40-45 où ils avaient été très endommagés.

 

Ouvrez l’œil de temps en temps, vous pourriez tomber sur une des œuvres de David Černý dont je vous parle ici : http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/04/35927454.html



N'oublions pas néamoins les richesses de la place de la vieille ville:

Cette place est l’une des plus célèbres d’Europe. De nombreux évènements important de l’histoire tchèque s'y sont déroulés. Elle est  bordée de palais et d'églises et est dominée par l’ancien hôtel de ville et son horloge astronomique.Il y a sur cette place de nombreux monuments magnifique à voir!

DSC_0005

DSC_0010

DSC_0013

 

Mon amoureux étant passionné d'histoire, nous nous sommes rendu au musée du communisme :

 

DSC_0297

 

DSC_0306

 

Situé au premier étage du n°10 de la Na Přikope , ce musée se compose de trois parties : le rêve, la réalité et le cauchemar communiste.

Ce musée est ouvert tous les jours de 9h à 21h.

La visite vous coûtera 190KZC ou 150KZC si vous êtes étudiants.

Dans chaque pièce, vous pourrez ressentir l'ambiance de l'époque et vous pourrez admirer une multitude d'objets intéressants tels que des images d'époques, des costumes,...

 

DSC_0319

DSC_0323

 

Dans une des salles, vous pourrez voir un film sur Prague et des films de propagandes d'époque.

Nous avons aimé cette visite mais je reconnais que si l'histoire ne vous intéresse pas plus que ça, ce ne sera peut être pas votre endroit préféré à découvrir.



Dans la même lignée, nous sommes allés au musée de l'armée.

 

 

DSC_0362

 

DSC_0364

 

DSC_0366

 

Alors celui là, nous l'avons cherché un petit moment. Il se trouve tout en haut d'une rue qui monte vraiment très fort ! Il faisait + de 30°c autant vous dire que nous avons peiné pour y arriver. Peut être qu'il y a un accès plus facile mais nous ne l'avons pas vu...

Ce musée se trouve au 2 , U Památníku et est libre d'accès. Vous pouvez cependant mettre une somme libre dans une urne à l'entrée du musée pour soutenir celui-ci.

Ce musée est plein de petits renseignements en tout genre et le personnel qui y travaille est vraiment passionné. Il est donc super agréable de le découvrir !



Nous avons aussi aimé visiter le quartier juif.

 

DSC_0688

 

DSC_0696

 

Une fois passé le portail en métal, vous serez accueillis dans une petite cour où vous pourrez vous munir d'un audio guide dans la langue de votre choix. Je pense qu'il vous coûtera quelques couronnes supplémentaires au prix du billet d'entrée mais cela vaut vraiment la peine. Les explications sont très claires et vous recevez en plus de ceci un petit guide écrit avec un plan qui vous donne le sens de la visite.

Nous avons pu visiter le cimetière juif, la synagogue Maisel, la synagogue Espagnole et la synagogue Vieille-Nouvelle.

 

DSC_0697

 

Si vous avez plus de 3 jours sur place, je vous conseille grandement de vous rendre à Kutnà Hora afin de visiter l'ossuaire de Sedlec dont je vous parle ici :

http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/03/35923186.html



Je vous conseille également la visite du camps de concentration de Terezin, à voir ici :

http://100piedssurterre.canalblog.com/archives/2017/12/05/35930590.html



Si vous voulez nous faire partager votre expérience et vos propres bons plans, n'hésitez pas !

05 décembre 2017

Visitez le camp de concentration de Terezin.

Si vous êtes à Prague durant quelques jours, c'est l'occasion de sortir un peu des sentiers battus et de partir à la découverte de ce lieu chargé d'histoire et d'émotion.

DSC_0512

DSC_0516

DSC_0518

DSC_0522

 

Le camp de concentration de Terezin est à +/- 1h de route de Prague, à proximité de la ville de Litoměřice.

 

Il s'agit à la base d'une ville fortifiée, une forteresse qui a été transformée en camps de concentration, en ghetto pour les juifs de Bohème et de Moravie lors de la seconde guerre mondiale.

 

La forteresse a également servi de camp de transit et comme camp de travail.

 

DSC_0527

DSC_0530

En quelques chiffres, Terezin, c'est presque 150 000 personnes déportées, hommes et femmes confondus. C'est +/- 35 000 personnes décédées des suites de conditions de vie déplorables et extrêmement difficiles. C'est aussi +/- 88 000 personnes déportées dans d'autres camps, notamment vers Auschwitz.

 

J'ai lu quelque part que sur toutes ces personnes seulement 17 000 juifs auraient survécu à la guerre...

 

Le camps de Terezin est composé d'une grande et d'une petite forteresse.

 

DSC_0532

DSC_0549

Vous pourrez entrer dans des cellules, des baraquements et votre guide vous fera même marcher dans un tunnel sous-terrain par lequel passaient les prisonniers .L'obscurité et les quelques 15 minutes restés dans les sous-sol m'ont paru réellement angoissant.

 

Vous pouvez également visiter le musée du ghetto, le cimetière symbolique, le crématorium mais aussi une école dans laquelle vous pourrez voir des dessins qui ont été réalisés par des enfants durant la guerre de 1940.

 

Le crématorium est assez petit et si mes souvenirs sont exactes, ils servaient a incinérer les juifs décédés des suites des mauvais traitements et des conditions de vie inhumaines.

 

DSC_0585

 

 

Pour vous y rendre :

 

Je suppose qu'il existe des agences qui peuvent vous prendre en ville, faire la visite avec vous et vous reconduire à Prague mais comme il s'agit en général de la manière la plus onéreuse, nous avons plutôt décidé de nous y rendre par nos propres moyens.

 

Nous avons donc pris le bus à partir de la gare routière Florenc. Renseignez vous à l’accueil pour l'horaire exacte mais je pense qu'une dizaine de navette entre Prague et Terezin sont organisées sur la journée. Comme nous n'avions pas vérifié les horaires, nous avons attendu +/- 45minutes avant de démarrer. Quand on y sommes allés, le bus partait du quai n°17, N'oubliez pas de vérifier que c'est encore le cas.

 

Vous pouvez aussi consulter les horaires ici :

http://jizdnirady.idnes.cz/vlaky/spojeni/

 

Le trajet dure une petite heure et le bus vous dépose devant la petite forteresse. Je pense que cela nous a coûté +/- 180KCZ l’allée/retour par personne.

 

Nous y sommes allés en septembre et vu la chaleur, nous étions bien content de voir des petites cabanes où acheter des boissons et des glaces en entrant et en sortant du camps !

 

DSC_0561

DSC_0578

DSC_0580

La visite guidée est comprise dans le prix de l'entrée et est disponible dans +/- 10 langues différentes. On nous avait dit que les visites guidées étaient garantie le lundi, mercredi, vendredi et dimanche pour les groupes de 10 personnes ou plus mais dans notre cas, nous n'étions que 2 et nous avons tout de même bénéficier d'un guide francophone.

 

Être seulement 2 pour la visite, le bonheur total ! Il a fallu par contre se concentrer pour bien comprendre toutes les explications car notre guide, bien que fort aimable avait un accent extrêmement prononcé, ce qui ajoutait pas mal de difficulté pour la compréhension .

 

Vous avez le choix entre 2 options d'entrée :

 

L'entrée simple pour la petite forteresse à 175CZK ou l'entrée combinée pour la petite forteresse, le musées du Ghetto et la caserne Magdebourg pour 215CZK.

 

Nous avons mis +/- 4h pour faire la visite.

Pour consulter les horaires d'ouverture, cliquez ici :

Jízdní řády IDOS

IDOS umožňuje vyhledání spojení v jízdních řádech vlaků, autobusů, MHD, letadel a jejich kombinacích. IDOS zobrazuje aktuální polohy spojů. K dispozici jsou také odkazy na zakoupení nebo rezervace jízdenek.

https://jizdnirady.idnes.cz

 

Vous y êtes allés ou vous avez des questions ? N'hésitez pas à partager votre expérience !

 

04 décembre 2017

David Černý, un sculpteur pas comme les autres. A voir à Prague.

David Černý est un artiste sculpteur contemporains Tchèque.

Il crée des oeuvres qui marquent et qui se veulent provocantes.

Il est originaire de Prague et y est omniprésent en matière de sculpture. Vous pouvez en voir plusieurs aux quatre coins de la ville.

Nous avons pris plaisir à chercher les différentes oeuvres en ville.

Sa notoriété serait née en 1991 en repeignant en rose un char russe qui rendait hommage à la libération de la ville par l'armée rouge.

Attention que les adresses données sur internet ne sont pas toujours exactes, nous avons chercher une éternité après le célèbre "char militaire rose" et nous ne l'avons jamais trouvé avant d'apprendre qu'il avait été déplacé...

Une des oeuvres emblématique de l'artiste est appelée "Kun" : au plafond du passage lucerna, il s'agit d'un cheval renversé avec la langue qui pend, le cavalier chevauche à l'endroit lui par contre.

kun

Une autre de ses oeuvres s'appelle tout simplement "Les hommes qui pissent" ou "Čůrající postavy" en Tchèque

DSC_0703

DSC_0707

DSC_0711Pour les plus observateurs, vous aurez remarqué que ceux deux hommes urinent sur ce qui ressemble trait pour trait à la forme de la République Tchèque!

Vous pouvez observer cette oeuvre, devant l'entrée du musée Kafka.

Nous avons également pu voir "l'homme suspendu" ou "Viselec" en Tchèque.

DSC_0276

DSC_0279

DSC_0282Cette oeuvre représente apparemment le corps suspendu de Sigmund Freud. Il est suspendu avec une main et l'autre est dans sa poche. La position est clairement inconfortable mais ne semble pas affecter le visage de la sculpture.

Pour voir cette sculpture, rendez-vous à l’angle des rues Skořepka et Husova.

Une multitude d'autres oeuvres décorent la ville mais nous n'avons pas eu le temps ou nous n'étions tout simplement pas dans la bonne tranche horaire pour les photographier.

Si vous en avez croisé d'autres, n'hésitez pas à nous faire partager votre expérience!